Kamasutra

Le Kamasutra (du sanskrit कामसूत्र Kāmasūtra, composé de काम Kama, « le désir », et de सूत्र sutra, « l’aphorisme », soit littéralement « les aphorismes du désir ») est un recueil hindou traitant des diverses activités de ce que recouvre l’expression « vie privée » aujourd’hui, écrit entre les vie et viie siècles, attribué à Vatsyayana. Faisant partie du Kamashastra qui désigne les ouvrages indiens spécialisés dans les arts amoureux et les pratiques sexuelles, ce recueil destiné aux classes aisées ne contient des illustrations qu’à partir d’éditions du xvie siècle, notamment pour celle de l’empereur moghol illettré Jalâluddin Muhammad Akbar.

Traduit pour la première fois en anglais en 1876 par Richard Francis Burton, le livre ne devint légal au Royaume-Uni qu’en 1963. Il est principalement connu dans le monde pour ses 64 positions sexuelles, bien qu’elles ne constituent qu’un des sept livres de l’ouvrage (sept parties, trente-six chapitres et mille cinq cent onze slokas).

Kamasutra - Wiki -  le velvet club Lyon Brignais

Thèmes développés

Le Kamasutra apporte des informations sur la vie privée dans l’Inde ancienne. Il évoque successivement « les trois buts de la vie », « les conseils de bon sens », « le comportement du citadin » (नागरकवृत्त Nagaraka vritta), « le choix d’une épouse » (कन्यासम्प्रयुक्त Kanyasamprayukta), « les devoirs et privilèges de l’épouse » (भार्या अधिकारिक Bharya Adhikarika), « les courtisanes » et « les méthodes occultes » (औपनिषदिक Aupanishadika) en plus de toutes les pratiques plus directement liées à la sexualité (सम्प्रयोग Samprayoga).

Comme tous les textes de l’Inde ancienne, l’ouvrage peut être également lu comme une allégorie de l’union (yoga) au Divin.

Souvent richement illustré de miniatures, il prodigue des conseils de séduction pour une vie harmonieuse dans le couple, notamment au travers de positions sexuelles(bien que les 64 positions aient fait la popularité de l’ouvrage, elles ne constituent toutefois qu’un chapitre du livre à proprement parler), destiné à l’origine à l’aristocratieindienne.

La Jayamangala (जयमंगला) est un commentaire de l’ouvrage composé par Yashodhara.

Le Kamasutra, qui n’est donc pas seulement consacré à la sexualité humaine, traite également d’un mode de vie qu’une personne cultivée se devait de connaître. Il aborde par exemple l’usage de la musique, la nourriture, les parfums…

À l’origine, le Kamasutra était essentiellement destiné aux femmes (c’est d’ailleurs le principal ouvrage traditionnel que toute femme doit étudier)5, aux hommes et aux courtisanes. Le livre donne des conseils à toutes les femmes et aux couples et indique que les hommes n’étaient pas tenus à la seule pénétration dans le rapport sexuel, mais devaient aussi maîtriser les baisers, les caresses, les morsures et les griffures. Il décrit un certain nombre de positions, mais également le comportement à tenir par les partenaires pour laisser ensuite place à leur imagination.

3


Laisser une réponse

Cet article n'a pas été revu depuis la publication.

Cet article a été créé par levelvet.fr le 29 juillet 2018.