Coronavirus : les discothèques fermées, les bars en profitent

Les patrons de discothèques sont aux abois alors que, depuis le confinement, des bars multiplient les initiatives pour faire danser leurs clients. Les boîtes de nuit dénoncent une concurrence déloyale.

 

Coronavirus : les discothèques fermées, les bars en profitent

Ambiance discothèque sur un bar-catamaran du Grau-du-Roi (Gard). Ils sont une petite centaine de passagers à bord à se déhancher sans masque sur cette piste de danse improvisée. Un soulagement pour eux après des mois de confinement. Le rassemblement est autorisé faute de directives sur le port du masque pour les bateaux accueillant moins de 100 personnes.

“C’est déloyal”

À Lyon (Rhône), un bar s’est aussi transformé en discothèque avec des règles bien établies.Les gens peuvent danser autour de leur table avec les gens de leur table tout en portant le masque s’ils ne sont pas sur leur chaise”, explique Philippe Necker, gérant d’un bar d’ambiance. Seul à son bar, Julien Debeaumarché, responsable d’une boîte de nuit, est contraint de rester fermé malgré cette nouvelle concurrence : “C’est déloyal. Je comprends qu’ils profitent du fait qu’on soit fermé. On se sent un peu mal”.

 

Source: franceinfo – Pauline Coiffard – publié le 16/08/2020