News

XVIIE SIÈCLELE « SIÈCLE DES LIBERTINS

Le XVIIe siècle français, siècle de Louis XIII (1610-1643) et Louis XIV (1643-1715), est le siècle des contrastes par excellence. Ce n’est pas pour rien que les peintres de cette époque ont cultivé le clair-obscur !

En matière de pensée et de mœurs, des mystiques et des dévots d’une rigueur encore inconnue à cette date côtoient des « libertins » de haut vol, puissants aristocrates ou fins lettrés, qui conjuguent liberté de pensée et licence sexuelle, impiété et amoralisme.

Siècle des Saints, siècle des libertins
Ce siècle a pu être qualifié de « Siècle des Saints » car il a connu des personnalités mystiques de très grande envergure : Saint François de Sales, la famille Arnaud et les Messieurs de Port-Royal, Saint Vincent de Paul… ainsi que de grands prédicateurs comme Fénelon, Bossuet et le rival de celui-ci, Bourdaloue.

Mais il pourrait être qualifié aussi de « Siècle des libertins » car, à la cour et dans les salons parisiens, la débauche parfois teintée d’athéisme côtoyait la dévotion, les mêmes personnes passant parfois de l’une à l’autre. Ainsi Madame de Longueville (1619-1679).

Si aujourd’hui le mot libertin rime avec coquin, il n’en a pas toujours été ainsi. Traduction du latin libertinus, il a été d’abord employé comme synonyme d’affranchi de la religion. À ses origines, le libertinage a eu donc un contenu plus subversif que sexuel.

3

levelvet.fr


Laisser une réponse